Ummowoa

Oummowoa : l’homme Dieu d’Oummo

Dans leur histoire, et dans l’histoire d’autres peuples de la galaxie, les Oummites ont connu des hominiens très particuliers, qui traduisaient une avance en terme d’évolution sur le reste des habitants, car ils possédaient dans leur cerveau une liaison kryptonique supplémentaire : une liaison non quantique avec Dieu, en plus des liaisons non quantiques avec l’âme et la Conscience Collective. Cette liaison est de type informatif, c’est à dire qu’affleurent à l’esprit de ce plusqu’homme les lois divines les plus sublimes, ce qui n’empêche pas ce plusqu’homme de rester libre de ses décisions. Ce surhomme, ou cette surfemme, possède un corps physique tout à fait semblable aux autres hommes et femmes normales, mais il se distingue par une incapacité génétique à se reproduire (autrement dit il naît toujours de parents normaux), par une grande intelligence, et surtout par cette connaissance innée des lois morales.
Cette naissance particulière survint une fois sur la planète Oummo. Cet homme-Dieu, qu’ils appelèrent Oummowoa, expérimenta le OIXIOWOA : l’accès au stade ultime de l’évolution du cerveau biologique.

Oummowoa est arrivé à un moment de leur histoire situé grosso modo entre notre renaissance et notre XX ème siècle en terme de développement technologique. Sinon, la naissance de cet être est survenu vers l’an 1500 (traduit en années terrestres) après l’édification du premier gouvernement planétaire sur Oummo. On peut penser par certains indices que cela s’est situé voici 3500 ans terrestres, mais sans réelles certitudes.
L’histoire de tel êtres charismatiques et dont la moralité est exemplaire provoque souvent des remous dans les sociétés dans lesquels ils sont plongés, ne serait-ce que parce que les autorités religieuses et politiques font souvent preuve d’un manque de morale. Et c’est ainsi que l’histoire d’Oummowoa ressemble fort étrangement à celle de Jésus, c’est à dire qu’il fut un gêneur pour sa civilisation et qu’il finit condamné à mort et torturé.

Oummowoa faisait partie des nombreux esclaves chargés de construire une centrale d’énergie solaire sous le règne de la despotique et cruelle WIE1. Lors de cette période, Oummowoa eut d’innombrables sujets de discussions avec son entourage, des causeries, dont 1200 ont été enregistrées sur des rouleaux de DOROO, décrits comme des bandes optico acoustiques, l’équivalent d’une cassette vidéo.
19 de ces causeries, TAAU, sur un ensemble de 1200, nous sont données en exemple, et leur tonalité est très proche de celle des évangiles.

Extrait :
TAAU 340 UAA
Vous n’aurez d’autre objectif suprême tout au long de vos vies sinueuses que d’essayer de respecter et aimer les autres hommes. Si vous ne parvenez pas à cela, vous pouvez considérer que votre fugace passage sur Oummo aura été un échec.
Si, lorsque ton frère souffre, ton affectivité ne s’émeut pas,
Si, quand ton frère est dépourvu de moyens, tu n’essaies pas de l’aider,
Si tu ne t’identifies pas à ses problèmes et si tu n’essaies pas de les comprendre, n’attends pas que WOA considère ton âme conforme à l’image que sa grandeur a d’elle
.

Recherché par la police pour ses causeries séditieuses, Oummowoa a fini par se livrer lui-même. Il fut Inclus dans le tristement célèbre  » Groupe 5  » composé de personnes sélectionnées pour servir de victimes dans des expérimentations scientifiques, selon l’ordre de WIE1, qui exigea qu’on recherche le procédé de mise à mort le plus douloureux. Son épiderme et sa moelle épinière furent l’objet d’une vivisection.

Et c’est là qu’intervient une des particularités les plus exemplaires de ce type d’homme-dieu :
Alors que le processus de torture était en cours, Oummowoa disparut, son corps se volatilisa. 7 témoins visuels assistèrent à la dématérialisation, et furent ensuite condamnés à mort par la régente hors d’elle.

Cette dématérialisation est longuement expliquée dans les textes. Il s’agit d’un phénomène physique parfaitement compris par les Oummites. L’explication qui nous en est donnée est que la fonction pensante et consciente de cet homme-dieu atteint, à un moment paroxystique, un tel degré de puissance que la Conscience Collective à laquelle il est connecté est mise en danger, et déclenche son rapatriement de force au sein d’elle même. Les hommes sont des capteurs d’information pour la Conscience Collective, au même titre qu’un micro capte les sons et les envoient à un amplificateur qui les traite. Là nous assistons à une sorte d’effet larsen, à cause d’un micro trop sensible, qui met l’amplificateur et les baffles en danger. On peut aussi avancer que l’homme-dieu, dont les processus intellectuels et émotionnels sont captés par la Conscience Collective, met la libre et graduelle évolution de celle-ci en danger puisque à travers l’homme-dieu filtrent les pensées de WOA.

Tout cela pose des questions sur notre propre histoire Chrétienne. Pourquoi l’histoire de Christ précisément ? Parce que les Oummites ont mis en évidence une parenté étroite entre Oummowoa et Oyagaawoa, l’homme-dieu d’Oyagaa, Oyagga signifiant la Terre, cet homme-dieu étant le Christ. D’une part sa doctrine déborde en grandeur et en profondeur par rapport aux idées philosophiques développées par les autres grands prophètes ; ensuite il est le seul prophète qui a eu l’immense culot de se faire passer pour le fils de Dieu. Les autres entendent des voix, entrent en transe mystiques. Jésus non, il affirme  » qui me voit, voit mon Père  » ;  » le Père est en moi, et moi dans le Père  » ; Jésus est le Verbe de dieu dit St Jean. Cela n’illustre-t-il pas à merveille une connexion informative avec le Créateur ?

Les doctrines sont également semblable, les Oummites signalent que Jésus n’a jamais prétendu fonder une Eglise, et que la chrétienté a été construite par des hommes…

Pour conclure, il y a un parallèle frappant entre la dématérialisation d’Oummowoa et l’ascension du Christ devant témoins 40 jours après sa crucifixion. Oui mais, objecterez-vous, la crucifixion a tué Jésus, qui a ressuscité entre temps, ce qui est une différence notable ! FAUX, disent les Oummites qui ont beaucoup enquêté sur l’histoire chrétienne, y compris en terres d’Israël, d’Egypte et de Jordanie. Faux pour plusieurs raisons. La première leur est apparue en étudiant l’histoire du Sindon, le saint-Suaire.

L’Eglise aurait découvert en 1898 par le biais d’une étude scientifique que le suaire, le véritable suaire d’après les Oummites, était imprégné d’un sang provenant d’une personne en vie, et non pas d’un cadavre. Ceci impliquant donc qu’il n’y a pas eu résurrection, le miracle suprême et fondateur de l’Eglise. Sur ce fait susceptible de désorganiser la chrétienté, le clergé décida de fabriquer un faux suaire qui sera obtenu en 1928 à partir d’un moule en fer chauffé à 230°.

____________________

Les futures naissances d’hommes-dieu :

Quand un homme-dieu est né, les Oummites nous apprennent qu’il se produit un effet de rejet, la Conscience Collective n’autorise plus aucune naissance d’OEMIWOA sur la planète avant un temps extrêmement long qui se chiffre dans une fourchette de plusieurs millions d’années.
Lorsque cette durée s’est écoulée, renaissent alors des hommes-dieu. Tout comme le premier, ils n’ont pas de descendance, ils ne peuvent se reproduire, et tout comme le premier ils ne meurent pas de vieillesse, ils se dématérialisent à un moment intense de leur vie. Plusieurs siècles plus tard, les naissances se sont fait tellement nombreuses que la race humaine d’origine est en voie d’extinction. Les Christs s’évaporent, tandis que les homos Sapiens se reproduisent de moins en moins… Un beau jour, la planète se retrouve vide, l’humanité a terminé son cycle d’incarnation, la Conscience Collective a atteint une certaine forme d’apogée et … ce qui se passe ensuite reste un mystère.

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s