Parfums

IAI KEAI, Art de mélanger les parfums.

 

 

Voir aussi : [Arts] [Le bain]

 


 

 

Pendant ce temps, la mère demeurera dans une des pièces qui va se transformer en EXAABI (salle de bains).
Elle fait sortir du sol un tube serpentant et flexible dont la tête possède un grand disque avec une multitude de tuyères et de boutons.
Elle manipule ces derniers en faisant sortir des embouchures d’aspersion une multitude de jets pulvérisés de parfum. Elle en ferme certains et en ouvre d’autres, en flairant avec une grande attention le mélange.

La IAI KEAI (art de mélanger des essences aromatiques) est une pratique très vieille sur UMMO.
Les YIE ont toujours été supérieure aux hommes dans cet art difficile.
La femme consacre à ce soigneux labeur près de Y UIW (quelques 20 minutes) en y prêtant autant d’intérêt qu’une épouse terrestre assaisonnant ses plats.

Les membres adultes de la famille alternent chaque jour pour ce travail. Il n’est pas difficile de deviner, surtout chez les enfants et même chez les autres, des marques de réjouissances ou de bonne humeur, mal contenues quand c’est le tour de l’épouse de mélanger les essences.
Quand une femme se distingue dans ce très difficile art ancestral, le UMMOAELEWE lui décerne des distinctions et lui demande de devenir conseillère ou professeur dans la UNAWO UI (Université).

Notre sensibilité olfactive est beaucoup plus développée que la vôtre.
La différence de niveau est analogue mais en votre faveur, en ce qui concerne la musique, domaine où les terrestres sont de véritables maîtres.

Dans les temps anciens, la très riche gamme de IAI (parfums) était extraite de plantes aromatique, d’arbustes et quelques espèces animales ressemblant aux mollusques terrestres.
Aujourd’hui, la variété s’est énormément enrichie et tous les parfums sont produits, en partie synthétiquement.
Nous disons en partie car nous avons des frères qui préfèrent, comme un rite, s’entretenir à sélectionner les végétaux dans les forêts et ensuite les distiller dans leur propre foyer.
C’est un hobby comme en ce qui vous concerne la collection de timbres postaux ou sculpter des petites statues d’ivoire.

Quand l’opératrice a trouvé un mélange satisfaisant, elle n’oublie pas d’enregistrer le dosage, convenablement codifiée, dans son petit AARBI OMAIU (cet appareil est l’équivalent des magnétophones terrestres mais l’enregistrement ne se fait pas par bande magnétique, il s’agit d’une mémoire intégrée par un cristal chimiquement pur de titane).

Cependant, une femme qui se tarque d’être une bonne IAI YIEKEAI (mélangeur d’essences) essaiera de ne jamais refaire le même mélange sauf s’il était particulièrement réussi. Notre « édredon » olfactif (MEMOIRE POUR LES COULEURS) est très important et nous pouvons nous souvenir d’un mélange connu, comme vous vous identifiez un tableau en l’attribuant à tel artiste fameux.

Une femme intelligente n’est pas toujours une bonne mélangeuse et vice-versa. Par exemple: IU 1 fille de 368 le jeune chef de notre mission sur Terre et à qui nous sommes soumis, reconnait être une très mauvaise mélangeuse.
En vérité à ce niveau, elle ne serait pas l’épouse idéale mais bien sûr nous, les hommes de UMMO, avons d’autres facteurs spirituels et intellectuels comme par exemple la beauté d’une femme. (d41, 1966)


Seules, dans des occasions exceptionnelles et dans des concentrations populaires comparables à celles que vous organisez sur la planète Terre pour vos compétitions sportives, se déroulent sur UMMO d’authentiques IAIILEAIUUXAA (mélanges spectaculaires de parfums) dans lesquels les nuances aromatiques se succèdent avec un style enivrant et des normes esthétiques très rigoureuses.
(d41, 1966)

 


 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s